ETATS UNIS, LE PAYS QUI ARME SES ENFANTS 

(Cliquer sur le titre pour acheter le film à 1€99)

La réalisatrice Chantal Lasbats a enquêté aux Etats-Unis sur le commerce des armes, notamment celles vendues aux enfants.
Le second amendement de la Constitution des Etats-Unis garantit à tout citoyen américain le droit d’assurer sa propre défense en portant librement une arme. On recensait 322 millions d’Américains en 2015, pour 310 millions d’armes en circulation. Chaque jour, neuf enfants meurent sous les balles. Ils sont de plus en plus jeunes et de plus en plus nombreux à posséder des armes, les recevant notamment pour Noël ou en cadeau d’anniversaire. Une situation inquiétante, en raison, entre autres, de la multiplication des tueries sur les campus universitaires et dans les écoles. Chaque jour, neuf enfants meurent sous les balles aux Etats-Unis. C’est pourquoi des associations se mobilisent et demandent un meilleur contrôle des acheteurs. En vain. En 2013, l’ambitieuse réforme de Barack Obama sur le contrôle des armes a été censurée par un Congrès acquis à la puissante NRA. Le lobby des armes conserve la main sur les votes du Congrès, et le second amendement reste intouchable.

TELERAMA: TT

 

LE MASSACRE DE TULLE, 9 JUIN 1944

(Cliquer sur le titre pour acheter le film à 1€99)

Le 7 juin 1944, les maquisards FTP de Corrèze attaquent les armées allemandes d’occupation et les troupes du gouvernement de Vichy stationnées à Tulle. Le lendemain, le 8 juin, une unité de Waffen SS de la division Das Reich, envoyée en mission dans la région, arrive en soirée dans la ville. Elle effectue une rafle parmi la population, exécute publiquement 99 otages par pendaison le 9 juin, puis le 10 déporte 149 hommes, dont 101 ne reviendront pas. Pour la première fois, un film documentaire se penche sur le premier massacre de civils sur le sol français pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce film revient sur les minutes de ce drame grâce aux témoignages de celles et et ceux qui l’ont vécu.

TELERAMA: TT

MATONS VIOLENTS LA LOI DU SILENCE

(Cliquer sur le titre pour acheter le film à 1€99)

La violence en prison est un sujet abordé sur la place publique, mais toujours sous deux angles uniques : la violence entre détenus – de fait, les rackets, viols, tortures et assassinats existent en prison – et la violence des prisonniers envers les surveillants – une réalité également -, largement relayée par les syndicats chaque fois qu’un collègue est visé. Mais il existe aussi une violence dont les tribunaux se font rarement le relais, qui est tue et même niée farouchement au sein de l’administration pénitentiaire : celle que peut exercer le personnel à l’encontre des détenus. Pourtant cette violence là règne aussi derrière les barreaux, loin des regards. Depuis quelques années, les plaintes s’accumulent sur les bureaux des magistrats français. Elles aboutissent encore trop rarement. Mais en osant porter plainte, en affrontant la forteresse pénitentiaire malgré le risque de représailles, ces détenus nous donnent une leçon extrêmement symbolique : ils croient en la justice.

TELERAMA: TT « On ressort de ce film avec le sentiment accablant que très peu de responsables ont intérêt à ce que la situation change ». Yohav Oremiatzki.      LE CANARD ENCHAINE: « Un documentaire courageux »  Serj Chalendon. LE MONDE: Notre choix du week-end. Laurence Delleur nous fait toucher du doigt le puissant mutisme qui règne dans l’univers carcéral.  Jean-Baptiste Jacquin.

INFIDELITE MODE D’EMPLOI

(Cliquer sur le titre pour acheter le film à 1€99)

L’infidélité a toujours existé. Mais jusqu’à présent, c’était plutôt les hommes qui trompaient. Les moeurs évoluent.
Aujourd’hui les femmes, comme leurs maris, n’acceptent plus de s’ennuyer dans leur lit. Surfant sur cette tendance, des sites de rencontres extra-conjugales ont vu le jour. Un business florissant qui permet aux géants du secteur d’engranger des bénéfices record. Ces dernières années, des dizaines de sociétés spécialisées dans l’infidélité ont vu le jour. Elles proposent des services étonnants : fabrication d’alibis pour s’échapper du foyer sans éveiller les soupçons, mais aussi réservations de chambres d’hôtels à l’heure. Mais le marché de l’infidélité n’échappe pas aux pièges. D’après certains utilisateurs, les sites de rencontres infidèles seraient une arnaque. Sur ce marché porteur, des sociétés se sont spécialisées dans la traque de l’adultère : les testeurs de fidélité. Pour piéger les maris, ils envoient des tentatrices.
Ce film est une enquête sur le business de l’infidélité. Pour explorer cet univers, Valérie Rouvière et Patrice Masini endossent les habits des couples infidèles…

TELERAMA: T